Combien ça coûte une mutuelle ?

La mutuelle est indispensable pour bénéficier d’une couverture pour les soins non remboursés par la Sécurité sociale. Les tarifs des mutuelles varient en fonction de différents facteurs.

Les garanties

Si vous êtes encore jeune, par exemple moins de 40 ans, et vous n’avez pas besoin de soins particuliers, une mutuelle avec une couverture de base vous suffit. Choisissez-en seulement une qui prend en charge l’hospitalisation pour vous couvrir en cas d’accident.

Si vous êtes une femme, vérifiez que la mutuelle choisie propose le remboursement des soins liés à la grossesse et vous verse une prime de naissance.

Par contre, si vous êtes âgé plus de 60 ans, il est certain que vous nécessiterez plus de soins sanitaires. Une couverture performante est dans ce cas nécessaire. Faites votre choix en fonction de vos besoins actuels et à l’avenir. Vous devez savoir qu’avec l’âge, certains soins deviennent plus fréquents. Optez pour la mutuelle qui prend en charge les dépassements honoraires pour assurer votre futur.

Le degré de couverture

Le degré de couverture choisi est le second facteur qui va influer sur le coût mutuelle. En effet, les mutuelles proposent différents niveaux de couverture. Vous avez notamment le choix entre le contrat basique, le contrat intermédiaire et le contrat haut de gamme. Avec le premier, la mutuelle rembourse à 100 % les sommes restantes non remboursées par la Sécurité sociale pour les dépassements d’honoraires. En revanche, les frais supplémentaires comme la chambre d’hôpital, les lunettes… ne sont pas pris en charge.

Pour le contrat intermédiaire, les remboursements varient en général entre 150 % et 250 %. Par exemple, les frais d’optique (achat de lunettes, opération de la myopie, l’achat de lentilles) sont compris dans le remboursement de la mutuelle. Les contrats intermédiaires proposent des taux de remboursement plus élevés par rapport aux contrats basiques, ce qui les rend plus chers.

Concernant le contrat haut de gamme, la mutuelle prend en charge de plus en plus de postes de dépenses sanitaires. Le remboursement peut aller de 300 % à 800 %. Les cotisations sont plus élevées.

La compagnie de mutuelle choisie

La force économique de l’organisme de santé peut aussi influer sur le prix d’une mutuelle. En effet, si la mutuelle possède un grand nombre d’adhérents et réalise un chiffre d’affaires important, il est possible que les cotisations ne soient pas élevées. Plus de personnes vont supporter les remboursements, et le risque est ainsi mutualisé. Pour faire le bon choix, il est conseillé d’utiliser un comparateur de devis mutuel afin de pouvoir comparer facilement les tarifs et les services des diverses mutuelles présentes sur marché.

Quelle mutuelle choisir quand on porte des lunettes ?
Quelle mutuelle choisir quand on a des enfants ?